Manger les produits de son jardin en Ville, à la bonne saison c’est prendre conscience des saisons qui passent, reprendre contact avec la nature au sens proche du terme, retrouver la fraîcheur des aliments locaux et les saveurs du moment.

 

Les choux fleurs et brocolis, une cure de bien-être…

Comme la majorité des légumes crucifères, le chou-fleur renferme des glucosinolates.

Les glucosinolates du chou-fleur ont la capacité de se transformer en molécules actives (l’allyle isothiocyanate ou AITC, l’indole-3-carbinol et le 3,3-diindolylméthane) lorsque l’aliment qui en contient st haché, mastiqué ou au contact de la flore bactérienne intestinale.

Plusieurs de ces molécules contribueraient à limiter le développement de certains cancers.

La cuisson du chou-fleur entraîne une perte de glucosinolates. Ainsi, une cuisson modérée permettrait d’optimiser la formation de composés bioactifs. À ce jour, la concentration thérapeutique optimale de ces composés n’a toutefois pas encore été évaluée dans les études cliniques.

Considérant les données actuellement disponibles dans la littérature scientifique, il semble qu’une consommation fréquente de légumes de la famille des crucifères diminue le risque cardiovasculaire ; en effet, une consommation quotidienne de crucifères serait associée à une plus faible concentration sanguine d’homocystéine…

Concernant la mémoire, une étude menée chez des femmes âgées a conclu que la consommation de crucifères ralentirait le déclin cognitif et améliorerait la concentration intellectuelle.

 

Le chou et sa renommée mondiale

Le chou est un légume très connu et consommé presque mondialement sous différentes variétés selon les continents. Il est d’ailleurs excellent à la santé et il est recommandé d’en manger, surtout cru pour bénéficier entièrement de ses nombreux minéraux, oligo-éléments et de ses douze vitamines répertoriées.
Il est réputé pour être reminéralisant, tonifiant, désinfectant, il renforce les défenses naturelles et est un antiseptique pulmonaire. Il est donc particulièrement judicieux d’en consommer et spécialement en hiver.
Cela dit, choisissez un chou de culture biologique de préférence !

Les choux sont des légumes de la famille des bracicacées ou crucifères. Brocolis, choux fleurs, choux de Bruxelles, chou romanesco, chou rouge, chou vert, chou chinois, chou pommé, chou cabus, les variétés sont nombreuses et, côté cuisine, on les mange à toutes les sauces aussi bien crus que cuits !

Les vertus médicinales du chou sont intéressantes :

  • Le chou est riche en fibres qui régulent le transit intestinal.
  • Le chou contient la fameuse vitamine U qui favorise la cicatrisation des muqueuses notamment en cas d’ulcère gastrique.
  • Le chou est très riche en vitamines, chlorophylles et minéraux. Il favorise la production de globules rouges et est donc antianémique.
  • Les feuilles crues sont efficaces dans le traitement des affections bronchiques et pulmonaires bénignes et pour soulager les douleurs de l’arthrose.
  • Le chou régule le métabolisme du sucre et des graisses. La soupe au chou est préconisée dans les régimes amincissants.
collection cabbages isolated on a white background

Avec l’automne, la forêt épouse des couleurs brunes, des teintes d’or et de pourpres, avec une splendide lumière ; que ce soit en Ardèche en Lozère ou en montagne au hasard d’un détour nous découvrons un précieux trésor, qu’il faut mériter, caché au creux de son écrin d’épines : la châtaigne.
Ce fruit des bois est, le temps d’une saison, l’allié de notre santé et la compagne festive de délicieux repas.

 

On appelle « arbre à pains » le châtaignier qui nous inonde de bienfaits !

La châtaigne est un fruit à écale dont la coque solide protège une grande variété d’oligoéléments tels que le fer, le cuivre, le zinc, le sélénium (ce dernier n’est pas produit par notre organisme) et des vitamines C et B1 notamment, parfaites pour se préserver des maux de l’hiver.

Elle nous offre également une teneur en potassium et pour être une bonne source de fibres et de magnésium. Et c’est tout bon pour notre organisme !…

De plus, la châtaigne est pauvre en matières grasses ; ainsi, les lipides qui la composent sont essentiellement des acides gras insaturés qui aident à la prévention des maladies cardio-vasculaires grâce à leur effet hypocholestérolémiant (fait baisser les taux de lipides dans le sang).
La châtaigne d’Ardèche est la seule variété à bénéficier d’une AOC (appellation d’origine contrôlée).

Les Courges nos alliées de l’hiver…

La saison des courges d’hiver débute.
N’hésitez pas à vous régaler avec ces légumes à la fois délicieux et riches en nutriments.
Quand la température extérieure baisse, les rayons de fruits et légumes se remplissent de citrouilles, de pâtissons, de potirons et de courges variées.
Faciles à cuisiner et pratiques à conserver, ces plantes sont riches en nutriments essentiels pour bien vivre le changement de saison.

 

Voici quelques bonnes raisons d’en intégrer à ses menus :

Elles sont riches en antioxydants : Consommer régulièrement des légumes permet de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, de certains cancers, et de certaines maladies chroniques liées au vieillissement. La présence d’antioxydants, des composés qui protègent les cellules du corps du stress oxydatif.
Les courges, et en particulier leurs graines, en contiennent différents types, dont le bêta-carotène.
Source de vitamine A, ce nutriment renforce le système immunitaire.

Elles préservent nos yeux
Parmi les antioxydants présents dans les courges, la lutéine, la zéaxanthine et la vitamine A jouent un rôle important dans la protection de la vision. En s’accumulant au niveau de la macula et de la rétine des yeux, ils limitent le stress oxydatif et diminuent les risques de dégénérescence maculaire et de cataracte. La vitamine A favorise la vision, surtout celle de nuit.

Elles ont un goût extraordinaire
Les courges sont excellentes pour la santé et en plus, elles sont délicieuses !
Cuisinez-les au four ou bien faites-les bouillir ou cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’elles soient tendres après les avoir pelées et coupées en cubes.
Les courges peuvent être utilisées pour faire des spaghettis de légumes et se marient très bien avec la tomate, la crème, le beurre, l’huile d’olive ou de sésame, le fromage et les herbes aromatiques.
L’hiver, vous pouvez vous régaler en les préparant en potage ou farcies avec d’autres légumes et du fromage.

JOYEUX NOEL POTAGER !

Laisser un commentaire