« CITY TREE » DEVELOPPE PAR GREEN CITY SOLUTIONS

Nous parlons de 16 m² de verdure, en pratique un banc et un réservoir : c’est le système « CITY TREE ». Planté au MONT DES ARTS, en test de 3 mois par la Ville de BRUXELLES.

BRUXELLES a pour ambition d’occuper de manière verte ses quartiers « très minéralisés ». C’est à dire, apporter du « vert » sur le bitume.

Ainsi, la Ville de BRUXELLES teste depuis le 25 avril dernier un « CITY TREE »

Cet « ARBRE URBAIN », comprend un impressionnant dispositif totalement autonome, avec un filtre qui élimine une quantité de CO2 équivalente à celle que pourraient transformer 250 arbres dans un environnement urbain.

C’est une performance techniquement étonnante ; le système imaginé par l’entreprise allemande GREEN CITY SOLUTIONS, pourrait être généralisée dans tous les quartiers les moins verts de la Ville.

En ALLEMAGNE, cet ARBRE URBAIN est déjà une réalité ; en particulier, à BERLIN, nous pouvons les admirer par dizaines dans des endroits « minéralisés ».

Chaque ARBRE URBAIN possède une surface d’échange de de 16 m², il apporte une sensation de verdure dans des secteurs où il est difficile voire impossible de mettre des arbres.

La zone Piétonnière du centre de BRUXELLES est clairement dans le viseur, notamment avec le passage du métro qui empêche de planter des arbres et ne permettrait une faible présence verdure qu’au prix de très lourds investissements «d’un coût d’un million d’euros», relève le Bourgmestre Yvan MAYEUR.

Constitution d’un arbre urbain :

Avec un banc pour développer la convivialité, le CITY TREE repose sur un réservoir de 1000 litres d’eau que la pluie alimente.

Un panneau solaire alimente en électricité les capteurs d’hygrométrie de l’air.

En cas de sécheresse, ils actionnent eux-mêmes la pompe qui répartit l’eau dans la multitude de petits plants. Ceux-ci se composent de plantes vivaces et mousses adaptées à notre climat.

Il peut filtrer 240 tonnes de CO2 sur sa durée de vie et près de 100 kg d’un coup et dégage un cercle de fraîcheur de 5 mètres de rayon autour de lui.

Le CITY TREE est loué pour 3 mois et 25.000 €. Son effet sera ensuite évalué avant une éventuelle commande plus importante. « Mais il a fonctionné partout où il a été testé donc nous sommes confiants », glisse l’Echevin des Espaces Verts.

Voilà donc un projet encore vert…

Le site des créateurs est : https://greencitysolutions.de/en/media/

Le CITYTREE sert aussi d’espace de détente. Pour ce faire, son design intègre un banc sur lequel les citoyens peuvent s’asseoir. En tout cas ils sont très surpris de sa présence

Au-delà de tout l’aspect écologique, il y a aussi l’aspect technologique ; au cœur du mur se trouvent de nombreux capteurs qui ont pour objectif d’analyser la qualité de l’air entrant et sortant, la régulation de l’eau et l’arrosage…

Autant de données qui sont ensuite automatiquement transférées vers un serveur au travers d’une connexion 4G, et ce, grâce à un dispositif mis en place par la société LIBELIUM.

Si vous êtes de passage à BRUXELLES, rendez-vous au lieudit « MONT DES ARTS » près de la GARE CENTRALE pour découvrir cet objet « connecté écologique ».

DES INITIATIVES INDIVIDUELLES A PORTEE DE TOUS !

Si la main verte vous démange, même en ville, que vous aimez les murs végétaux et que vous avez une âme écologique, nous avons trouvé la solution idéale pour vous !

Vous n’avez pas beaucoup de place dans votre jardin, sur votre balcon, ou vous rêvez peut-être d’un jardin vertical ?

WILLEM VAN COTTHEM a la solution qu’il vous faut…

Regardez donc un mur végétal que vous pourrez créer à partir de bouteilles en plastique vides. Cela mettra peut-être du temps à être joli, mais le résultat est garanti !

Toutes les explications sont dans la vidéo très « zen » de ce professeur en sciences botanique de Gand : https://youtu.be/JtbOREs2kIo

Laisser un commentaire