Agriculturelle le 27 Juin avec Gregory Unrein herboriste et fondateur de Nice Organic (NO) dans le vieux Nice et Caroline en reconversion et en formation Certificat de Spécialisation
«Plantes à parfum, aromatiques et médicinales à usage artisanal et industriel» au lycée horticole d’Antibes.

De nombreuses plantes sauvages prolifèrent dans les jardins. On les traite souvent de mauvaises herbes alors que certaines d’entre elles sont comestibles. Une fois lavées, elles peuvent être cuisinées de multiples façons et agrémenter nos plats. La végétation sauvage ou spontanée nous dérange parce que nous avons souvent du mal à l’identifier. Cette connaissance est souvent l’affaire d’experts alors que nos ancêtres en étaient beaucoup plus familier. Ces plantes  ont pourtant un rôle clef dans la biodiversité, de plus elles peuvent nous soigner. On peut aussi en faire des mets délicieux comme en atteste Marica, coach et chef bio-végétale à Nice.

A quand d’organiser à Nice une ballade découverte des plantes sauvages ?

Laisser un commentaire