Le 7 Novembre 2018, Florence de Peretti, vice-présidente de Potager en Ville, a proposé une réflexion sur le concept de "ville marchable".
Article paru le 7 Novembre 2018 et revu le 1er Juillet 2019.

Définition de la ville marchable selon le réseau Action Climat :

Plus qu’une ville normale, la ville marchable est réellement accessible aux piétons, mais aussi hospitalière, pratique, et idéalement agréable. Alors que les centres-villes piétons ont conquis la population par leur cadre de vie et leur dynamisme, nombre de quartiers périphériques sont devenus déserts et ont découragé la marche à pied. Pour que la ville marchable ne se cantonne pas au centre, chaque quartier devrait accueillir des loisirs et des services de proximité pour reconquérir les passants, en mettant la mixité fonctionnelle au cœur du plan d’urbanisme.

Au programme:

Débat, questionnement, étude de cas avec la place Garibaldi de Nice… Tous les participants ont été très enthousiastes et les débats animés !

On retiendra particulièrement les désirs de nouvelles mobilités, de végétalisation, et d’éducation de la population à l’environnement et aux comportements vertueux.

Les deux livres présentés par Florence:

  • Désir de Villes, d’Erik Orsenna et Nicolas Gilsoul
  • Walkable City, de Jeff Speck

Voici un petit aperçu de cette soirée d’échanges !

En France, on peut noter par exemple l’engagement de la ville de Grenoble pour la ville marchable.

Les collectifs cyclistes relaient cette idée de ville qui respire et Cerema, le centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement,  établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle conjointe du ministre de la transition écologique et solidaire, et du ministre de la cohésion des territoires parlent de la marche intermodale comme mise en place à Bordeaux.

 

Quelques articles de plus pour compléter ce voyage expérimental dans un utopie réalisable à moindre coût pour assurer la transition écologique des villes :

dans le Paris de Haussmann jusqu’à aujourd’hui le walk score ou le niveau de marchabilité.

à Portland dans les années 1970,

à Pontevedra en Espagne la 1ere ville sans voiture,

à Lyon La Confluence et la vidéo à l’échelle du piéton,

à La Rochelle tout est fait pour la marche,

à Caen, la ville est-elle marchable ?

et ici le plein d’idées sur la ville marchable ou sur le site de Potager en Ville!

De Barcelone à New York tous repensent la ville marchable

Laisser un commentaire